L’ONUSIDA veut améliorer la prévention et le traitement

Les hommes meurent plus souvent du sida que les femmes - L’ONUSIDA veut améliorer la prévention et le traitement

Un rapport actuel de l’ONUSIDA montre que les hommes se soumettent plus rarement à un test de dépistage du VIH, suivent plus rarement un traitement et meurent plus souvent des suites du VIH. Dans le monde entier, seuls 50% des hommes séropositifs se font traiter, contre 60% des femmes.

En Afrique subsaharienne, par exemple, la probabilité que les hommes infectés par le VIH connaissent leur statut est de 20% plus faible que pour les femmes infectées et la probabilité qu’ils suivent un traitement de 27% inférieure. En Afrique occidentale et en Afrique centrale, seul un quart des hommes porteurs du VIH suit un traitement.

Des études montrent également que les hommes commencent plus tard le traitement et l’interrompent ou l’arrêtent plus souvent. L’ONUSIDA souligne donc dans son rapport la nécessité d’informer tôt les enfants de manière adaptée à leur âge afin que les garçons, et plus tard les hommes, n’éprouvent pas de réticences à parler de sexualité et à se soumettre à un test du VIH. Par ailleurs, il faudrait encourager les hommes à recourir plus souvent aux services de santé, par exemple avec des horaires d’ouverture plus longs ou de nouvelles technologies telles que les applis.

Source: ONUSIDA – Copyright UNAIDS

Source:

ONUSIDA (2017): On World AIDS Day, UNAIDS warns that men are less likely to access HIV treatment and more likely to die of AIDS-related illnesses. Retrieved December 18, 2017 from http://www.unaids.org/en/resources/presscentre/pressreleaseandstatementarchive/2017/december/20171201_blind_spot

 

 

CH/HIV/0072/17/12.2017