L’OFSP modifie les règles du Safer Sex

Le nombre de diagnostics du HIV est stable – celui des maladies sexuellement transmissibles augmente

Les plus récents chiffres de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) montrent que le nombre des nouveaux diagnostics de HIV est resté stable en 2016. Fait moins réjouissant: le nombre de cas signalés dans les autres maladies infectieuses sexuellement transmissibles (IST) augmente depuis plusieurs années. Pour les maladies sexuellement transmissibles comme la gonorrhée, le nombre de cas d’infection a augmenté en 2016 de 20%, pour la syphilis de 15% et pour les infections à chlamydia de 8%.

Les raisons de cette hausse sont multiples. Premièrement, les tests réagissent à plusieurs agents pathogènes en même temps et peuvent donc découvrir aussi les cas à évolution asymptomatique. Deuxièmement, les groupes à risque ont pu être sensibilisés à la thématique grâce aux campagnes de test et se faire tester plus souvent en conséquence. De cette manière, un plus grand nombre de personnes infectées ont pu être traitées et la propagation des IST freinée.

Toutefois il faut partir du principe que l’augmentation du nombre des cas signalés n’est pas attribuable uniquement à ces deux raisons, mais du moins partiellement à une augmentation effective du nombre des cas. En raison de cette évolution, l’OFSP a adapté cette année ses règles de Safer Sex. La première règle est restée la même: «Rapports sexuels vaginaux et anaux avec préservatif», pour pouvoir empêcher la transmission du VIH et diminuer les risques d’autres IST. La deuxième règle, quant à elle, est nouvelle: «Et parce que tous les goûts sont dans la nature: faites maintenant votre Safer-Sex-Check personnel sur www.lovelife.ch».Vous trouverez ce check sur le site Internet lovelife.ch; il contient des recommandations de prévention personnalisées. Par ailleurs, un outil d’information du partenaire est à disposition (lien vers www.lovelife.ch/de/partnerinfo/) permettant d’informer ses partenaires sexuels de manière anonyme si on a contracté une infection au VIH ou une autre IST.

Photo: https://www.lovelife.ch/de/

 

Source:

Office fédéral de la santé publique (2017): LOVE LIFE: HIV-Diagnosen stabil, andere sexuell übertragbare Infektionen nehmen zu. Retrieved November 27, 2017, from https://www.bag.admin.ch/bag/de/home/aktuell/medienmitteilungen.msg-id-68489.html

 

 

 

CH/HIV/0067/17/12.2017