Ce film dramatique français sort en salle en Suisse

120 battements par minute contre la mort - Ce film dramatique français sort en salle en Suisse

Le régisseur, Robin Campillo, raconte dans «120 BPM» (120 battements par minute) l’histoire du groupe activiste Act Up, lequel a essayé depuis le début des années 90 d’attirer l’attention de la société sur l’épidémie du sida, en réalisant des actions spectaculaires. Ce film a remporté le Grand Prix au festival de Cannes et sort maintenant en salle en Suisse.

A l’époque, l’épidémie du sida, largement méconnue du grand public, s’est propagée à une vitesse terrifiante – notamment dans la métropole parisienne. L’association Act Up ne veut plus accepter la mort lente de la communauté homosexuelle et essaye d’alerter le public par des actions spectaculaires. Parallèlement, elle dénonce les dysfonctionnements des autorités sanitaires et des entreprises ainsi que du monde politique.

Le film «120 BPM» montre non seulement les actions médiatiques, mais aussi les difficiles discussions dans le secret des coulisses et le sort de quelques personnes. Ce film n’est pas centré sur la tristesse, mais sur la joie de vivre des personnes, laquelle s’exprime aussi dans la musique. Le titre du film – 120 BPM – correspond au tempo de la house music de cette époque. C’est pourquoi le cinéaste dédie le prix du festival de Cannes non seulement aux victimes du sida, mais aussi aux survivants de l’épidémie.

http://www.120bpm-film.de/

Photo: http://www.salzgeber.de/presse/

Source: Straumann, P. (2018): «120 BPM» - Aufstand gegen das leise Sterben. Site consulté le 30.1.18, https://www.nzz.ch/feuilleton/120-bpm-aufstand-gegen-das-leise-sterben-ld.1347547

 

 

 

CH/HIV/0005/18/02.2018