50% des séropositifs dans le monde sous traitement pour la première fois

Les objectifs 90-90-90 portent leurs fruits

L'ONUSIDA a récemment publié les derniers chiffres sur les objectifs 90-90-90 visant à stopper l'épidémie de sida d'ici 2030. Pour y parvenir, il faut que 90% des personnes séropositives dans le monde sachent qu'elles sont infectées. Parmi ces personnes dépistées, 90% doivent avoir accès à un traitement et la charge virale de 90% des personnes traitées doit être inférieure au seuil de détection.

Les chiffres publiés dans le récent rapport montrent que la lutte mondiale contre le sida accomplit de réels progrès: Pour la première fois, plus de la moitié des personnes séropositives sont sous traitement. En outre, les décès dus au sida ont presque été divisés par deux depuis 2005.

Traitement du VIH et mesures de prévention pour tous

Malgré tout, le nombre de nouvelles infections par le VIH régresse trop lentement pour que les objectifs puissent effectivement être atteints d'ici 2030. Par ailleurs, dans plusieurs pays tels que Madgascar, la Lituanie ou l'Équateur, un nombre trop important de séropositifs sous traitement n'atteignent pas le seuil de détection. De ce fait, le rapport souligne l'importance de faire venir les traitements anti-VIH et les mesures de prévention aux personnes, dans les lieux où ils en ont le plus besoin. Le directeur de l'ONUSIDA Michel Sidibé insiste: «Sans une coopération et sans investissements dans l'innovation, nous ne parviendrons pas à mettre un terme à l'épidémie de sida d'ici 2030.»

Le mouvement End AIDS Coalition soutient les objectifs 90-90-90

Le mouvement End AIDS Coalition, qui a été présenté en juillet à Paris lors de la neuvième conférence internationale sur le VIH, partage cet objectif de stopper l'épidémie de sida d'ici 2030. Il vise en particulier à promouvoir la recherche, ainsi que le collecte et l'analyse de données à l'échelle mondiale. Il souhaite également mobiliser une nouvelle génération de leaders d'opinion qui s'engagent contre le VIH. Le styliste américain et président de l'American Foundation for Aids Research Kenneth Cole est le fondateur de la coalition. Il affirme: «Nous sommes à un tournant de la lutte contre le VIH sur le plan mondial: à présent, nous devons tous collaborer afin de maîtriser l'épidémie.»

Sources:

Joint United Nations Programmed on HIV/AIDS (2017): UNAIDS welcomes the launch of the End AIDS Coalition at the 9th International AIDS Conference on HIV Science in Paris. Retrieved August 4, 2017, from http://www.unaids.org/en/resources/presscentre/pressreleaseandstatementarchive/2017/july/20170725_end-aids-coalition

American Association for the Advancement of Science (2017): For first time in history, half of all people with HIV are getting treatment. Retrieved August 4, 2017, from http://www.sciencemag.org/news/2017/07/first-time-history-half-all-people-hiv-are-getting-treatment

Michel Sidibé, Kenneth Cole

Source photo:

http://www.unaids.org/en/resources/presscentre/pressreleaseandstatementarchive/2017/july/20170725_end-aids-coalition

 

 

CH/HIV/0043/17/08.2017