Explore ViiV Healthcare

I am a
  • HCP
  • person living with HIV
  • NGO or patient group
  • job seeker
  • member of the public
  • academia / entrepreneur
  • media
...looking for
  • information about VHC medicines
  • clinical data and insights on VHC medicines
  • Independent Medical Education
  • medicines in development
  • how VHC is advancing HIV treatment and care
...looking for
  • information about VHC medicines
  • information and support about living with HIV
  • how to report a side effect
  • news and stories from ViiV Healthcare
...looking for
  • funding / grants
  • ViiV Healthcare's approach to partnerships
  • how ViiV Healthcare works with NGOs
  • news and stories from ViiV Healthcare
  • connect with ViiV Healthcare's community
...looking for
  • job opportunities
  • information about ViiV Healthcare
  • ViiV Healthcare's office locations
  • news and stories from ViiV Healthcare
...looking for
  • who are ViiV Healthcare
  • corporate ethics & compliance
  • news and stories from ViiV Healthcare
...looking for
  • opportunities to partner with ViiV Healthcare
  • information on ViiV Healthcare's Innovation Unit
  • news and stories from ViiV Healthcare
...looking for
  • press releases
  • ViiV Healthcare's Leadership
  • news and stories from ViiV Healthcare

Flashcards

Apprenez de façon ludique les principales informations sur le VIH

Qu'est-ce qu'un virus, au juste?

  • Des particules infectieuses composées de matériel génétique (ADN ou ARN) et d'une enveloppe de protéine
  • Les virus n'ont pas de métabolisme propre et ont donc besoin d'un être vivant cellulaire («hôte») pour se multiplier

Réf. Christian Hoffmann und Jürgen K. Rockstroh: HIV 2016/2017 www.hivbuch.de. Hamburg: Medizin Fokus Verlag, 2016.

Qu'est-ce que le VIH?

VIH signifie «virus de l'immunodéficience humaine», ce qui veut dire qu'il endommage/affaiblit le système immunitaire humain.

Réf. Christian Hoffmann und Jürgen K. Rockstroh: HIV 2016/2017 www.hivbuch.de. Hamburg: Medizin Fokus Verlag, 2016.

Qu'entend-on par «SIDA»?

Le SIDA est le «syndrome d'immunodéficience acquise». Le SIDA est une faiblesse des défenses immunitaires qui est la conséquence d'une destruction du système immunitaire provoquée par le VIH. Les malades du SIDA subissent différents symptômes combinés (généralement des infections graves et des tumeurs) que leur organisme ne peut plus surmonter et qui entraînent la mort.

Réf. Christian Hoffmann und Jürgen K. Rockstroh: HIV 2016/2017 www.hivbuch.de. Hamburg: Medizin Fokus Verlag, 2016.

Existe-t-il une différence entre VIH et SIDA?

Le VIH et le SIDA sont des choses différentes: les personnes porteuses du VIH ne sont pas automatiquement malades du SIDA. On parle de SIDA lorsque le VIH a tellement affaibli le système de défense de la personne que son organisme a du mal à lutter contre les infections. Certains symptômes potentiellement mortels peuvent alors survenir: p. ex. des maladies infectieuses graves et des tumeurs.

Réf. HIV- und STI-Prävention der Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (BZgA): HIV/AIDS. Consulté le 11 août 2017. https://www.gib-aids-keine-chance.de/wissen/hiv_aids.php

Comment le VIH peut-il se transmettre?

  1. des contacts sexuels non protégés avec un partenaire infecté (lorsque la charge virale est détectable)
  2. l'échange de seringues lors de la consommation de drogue
  3. la mère à son enfant (avant la naissance, pendant l'accouchement ou par l'allaitement)

Réf. Christian Hoffmann und Jürgen K. Rockstroh: HIV 2016/2017 www.hivbuch.de. Hamburg: Medizin Fokus Verlag, 2016.

Comment le VIH ne peut-il pas se transmettre?

Le VIH ne se transmet pas à travers

  1. les baisers
  2. les contacts cutanés/physiques (poignées de main, caresses, câlins)
  3. la piscine, le sauna, les toilettes
  4. la vaisselle, les vêtements, le linge
  5. l'air
  6. les piqûres de moustiques

Réf. HIV- und STI-Prävention der Bundeszentrale für gesundheitliche Aufklärung (BZgA): HIV/AIDS. HIV-Risiken und Nicht-Risiken. Consulté le 11 août 2017. https://www.gib-aids-keinechance­.de/wissen/aids_­hiv/wie_hiv_­nicht_uebertragen_­wird.php

Meurt-on d'une infection par le VIH?

Non. Une infection par le VIH, dont l'évolution peut être très différente d'une personne à l'autre, provoque, si elle n'est pas traitée, la destruction du système immunitaire humain, et donc le développement du SIDA. Diverses maladies insurmontables qui peuvent entraîner la mort surviennent. Cette évolution peut être évitée chez les personnes séropositives (positives au VIH) grâce à un traitement à vie par des médicaments efficaces).

Réf. www.ifi-Institut für interdisziplinäre Medizin. Zentrum Infektiologie: HIV-Infektion und deren Behandlung. Verlauf der Infektion. Consulté le 11 août 2017.

Réf. http://www.ifi-medizin.de/de/verlauf-der-infektion.html

Peut-on guérir du VIH?

Malheureusement non. Le niveau actuel de la science et de la recherche ne permet malheureusement pas de parler d'une infection par le VIH curable. Toutefois, il existe aujourd'hui de nombreux médicaments antirétroviraux utilisés contre le VIH qui peuvent éviter une faiblesse immunitaire grave. Ils augmentent considérablement l'espérance et la qualité de vie des personnes séropositives.

Réf. BZgA/DAH (Hrsg.): HIV/AIDS von A bis Z. Heutiger Wissensstand. 5. Auflage, 2014.

Existe-t-il un vaccin contre le VIH?

Non, il n'existe aucun vaccin protégeant d'une infection par le VIH.

Comment le VIH agit-il sur l'organisme?

Le VIH pénètre principalement dans les lymphocytes T auxiliaires (cellules CD4) du système immunitaire humain, utilise ces cellules pour se multiplier et les détruit. Les lymphocytes T auxiliaires aident notamment le système immunitaire à se défendre contre les agents pathogènes. Le VIH détruit ces importantes fonctions de défense, ce qui affaiblit l'organisme et le rend vulnérable aux maladies.

Réf. Christian Hoffmann und Jürgen K. Rockstroh: HIV 2016/2017 www.hivbuch.de. Hamburg: Medizin Fokus Verlag, 2016.

Existe-t-il des symptômes typiques d'une infection par le VIH?

Non. Diverses évolutions d'une infection par le VIH peuvent se développer, mais il n'existe pas de symptômes «typiques». Bien souvent (dans 40 à 80 % des cas), des symptômes pseudo-grippaux non spécifiques tels que de la fièvre et une éruption cutanée se manifestent dans les premières semaines après l'infection. Ils disparaissent ensuite après 7 à 10 jours.

Réf. Christian Hoffmann und Jürgen K. Rockstroh: HIV 2016/2017 www.hivbuch.de. Hamburg: Medizin Fokus Verlag, 2016.

La séropositivé d'une personne est-elle visible à l'œil nu?

Non. On ne peut pas voir à l'œil nu si une personne est séropositive ou séronégative.

Réf. HIV Symptome Informations-Initiative zu HIV & AIDS: HIV-Anzeichen. Consulté le 11 août 2017. https://www.hiv-symptome.de/aids-anzeichen/

Qu'entend-on par «late presenter»?

Le terme «late presenter» fait référence à une personne chez laquelle le diagnostic du VIH n'est posé que très tardivement. Malgré une amélioration considérable des possibilités de traitement, de nombreux patients ne se présentent à un médecin que lorsque leur infection par le VIH est déjà avancée.

Réf. Christian Hoffmann und Jürgen K. Rockstroh: HIV 2016/2017 www.hivbuch.de. Hamburg: Medizin Fokus Verlag, 2016.

Qu'entend-on par «infection aiguë par le VIH»?

L'«infection aiguë par le VIH» désigne le stade peu de temps après l'infection. Pendant cette période, les virus de l'immunodéficience humaine se multiplient de manière phénoménale. Quelques jours à quelques semaines après la contamination (période d'incubation), des symptômes pseudo-grippaux temporaires, qui vont de pair avec une réponse immunitaire spécifique au virus, peuvent se manifester dans 40 à 90 % des cas. Cette phase symptomatique disparaît ensuite après 7 à 10 jours.

Réf. Christian Hoffmann und Jürgen K. Rockstroh: HIV 2016/2017 www.hivbuch.de. Hamburg: Medizin Fokus Verlag, 2016.

Qu'est-ce que la «phase de latence» dans une infection par le VIH?

La phase primaire est suivie, 6 à 12 semaines après une infection par le VIH, de la «phase de atence». Aussi appelée «phase asymptomatique», elle peut durer quelques années. La quantité de virus est relativement faible, car le système immunitaire est capable de garder le contrôle sur le VIH pendant un certain temps. En principe, les personnes touchées ne ressentent pas de signes de la maladie. Toutefois, le système immunitaire doit chaque jour se confronter aux virus et s'affaiblit progressivement.

Réf. Christian Hoffmann und Jürgen K. Rockstroh: HIV 2016/2017 www.hivbuch.de. Hamburg: Medizin Fokus Verlag, 2016.

Qu'est-ce que la «prophylaxie post-exposition» (PPE)?

La PPE du VIH est une mesure d'urgence visant à éviter le risque d'une infection potentielle par le VIH suite à un contact à risque. La PPE du VIH doit être initiée rapidement! La personne doit prendre les médicaments, idéalement dans les deux heures ou au moins dans les 24 heures, dans la mesure du possible. Il s'agit d'une association de 3 médicaments contre le VIH à prendre pendant 4 semaines.

Réf. Deutsche AIDS-Hilfe: HIV/AIDS. Safer-Sex-Unfall/PEP. Consulté le 11 août 2017. https://www.aidshilfe.de/safer-sex-unfall

Dans quels fluides corporels existe-t-il des virus capables de transmettre le VIH?

Fluides corporels par lesquels la transmission du VIH est possible:

  • Sang
  • Liquide séminal
  • Sécrétions vaginales
  • Sécrétions intestinales
  • Lait maternel

Réf. BZgA/DAH (Hrsg.): HIV/AIDS von A bis Z. Heutiger Wissensstand. 5. Auflage, 2014.

Quels fluides corporels ne peuvent pas entraîner de transmission du VIH?

Fluides corporels par lesquels la transmission du VIH n'est pas possible:

  • Salive
  • Larmes
  • Urine
  • Vomi
  • Sueur

Réf. BZgA/DAH (Hrsg.): HIV/AIDS von A bis Z. Heutiger Wissensstand. 5. Auflage, 2014.

Est-il possible qu'une femme séropositive donne naissance à un enfant séronégatif?

En Suisse, les femmes contaminées par voie hétérosexuelle âgées de 25 à 34 ans représentent le groupe d'âge le plus fréquemment touché par les nouvelles infections (33 %). C'est justement à cet âge qu'elles désirent souvent un enfant. Ce qui était impensable au début de l'épidémie par le VIH est aujourd'hui possible pour les femmes séropositives, grâce aux médicaments modernes: avoir un enfant en bonne santé, non infecté par le VIH.

Réf. Office fédéral de la santé publique (OFSP) Statistiques et analyses concernant VIH/IST 2015, VIH et les autres IST en Suisse en 2015 : survol épidémiologique.

Comment le VIH peut-il se transmettre d'une mère à son enfant?

Une transmission du VIH de la mère à l'enfant peut avoir lieu aux moments suivants:

  • pendant la grossesse
  • pendant l'accouchement et
  • pendant l'allaitement

Si la mère prend des médicaments antirétroviraux et que sa charge virale est inférieure au seuil de détection, le taux de transmission peut passer de 15-45 % à moins de 2 %.

Réf. World Health Organisation: HIV/AIDS. Mother-to-child transmission. Consulté le 11 août 2017.

Réf. http://www.who.int/hiv/topics/mtct/about/en/

Réf. Slideshare: HIV in pregnancy. Dr. Babitha. Consulté le 11 août 2017.

Réf. https://de.slideshare.net/babithamc9/hiv-in-pregnancy-55891867

Combien de personnes vivent avec le VIH en Suisse et dans le monde?

En Suisse, environ 20'000 personnes vivent avec le VIH ou le SIDA. Dans le monde, ce chiffre s'élève à environ 36,7 millions de personnes.

Réf. Aids Hilfe Schweiz: Fragen. Zahlen HIV/AIDS. Consulté le 11 août 2017

Ref. http://www.aids.ch/de/fragen/hiv-aids/zahlen.php

Combien de nouvelles infections par le VIH ont eu lieu en Suisse en 2015?

Environ 538 nouvelles infections au total en Suisse.

Les voies de transmission étaient les suivantes:

  • 59 % par des rapports sexuels entre hommes
  • 28 % par des contacts hétérosexuels
  • 2 % par l'utilisation de seringues contaminées
  • < 1 % par des transfusions sanguines (à l'étranger) ou par transmission mère-enfant

Réf. Office fédéral de la santé publique (OFSP) Statistiques et analyses concernant VIH/IST 2015, VIH et les autres IST en Suisse en 2015 : survol épidémiologique.